« On a laissé un bout de nous sur les murs »

A l’initiative d’un résident, la galerie des graffs, même si elle fut éphémère, aura connu le succès. « Je suis heureux de cette expérience. Merci beaucoup ». Khaled se fait l’interprète de ceux qui ont participé, fin 2018, avec des artistes du collectif « la crèmerie », à la réalisation de « la galerie des graffs ». Une galerie éphémère dans l’ancien collège de l’Adoration, rue d’Antrain. Promis à une prochaine démolition, il abritait provisoirement le centre d’hébergement et d’insertion sociale avant qu’il ne ...

En savoir plus