Rebonds n°04 – avril 2020

Aux côtés des sans-abris dans la tourmente sanitaire

AFFICHER les articles de la lettre :

Éditorial
Ouverture d’un centre d’hébergement spécialisé Covid-19
Adaptation de notre restaurant central à la pandémie
Nos dépenses explosent. Aidez-nous !





Retour à la liste des articles

Éditorial

Adaptation à la pandémie de notre organisation et de nos moyens

L’Association Saint Benoît Labre a dû s’adapter à la situation très complexe liée à la pandémie et à la mise en œuvre de la sécurité sanitaire des salariés et des personnes que nous accueillons.

Nous avons établi un Plan de Continuité de l’Activité qui se révèle compliqué à tenir compte tenu de la baisse importante de nos effectifs. Nous avons recruté pour faire face aux absences et répondre aux nouveaux besoins.

Tous les dispositifs sont restés ouverts et un centre d’hébergement spécialisé COVID-19 a vu le jour dans nos locaux de la rue Chéreau. (Voir l’article dans ce numéro)

L’Accueil de Nuit, que nous avons déplacé rue Mgr Mouézy pendant la crise, et le Centre d’hébergement d’urgence de la rue Monsieur Vincent, sont maintenant ouverts 24h sur 24 pour que les sans-logis puissent respecter les consignes de confinement.

Les offres d’insertion et les démarches administratives sont suspendues. De ce fait, les résidents de la Maison Relais, du CHRS, du CADA et du CPH sont sans activités. Nous les aidons à vivre ces situations de confinement, qu’il s’agisse de personnes résidantes dans nos structures collectives ou dans un des 45 appartements que nous louons en ville.

À l’exception du centre COVID-19 de la rue Chéreau, nous ne procédons pour le moment à aucune nouvelle admission. Notre cuisine a doublé son activité et livre aujourd’hui près de 400 repas sous forme de barquettes permettant une distribution conforme aux exigences de sécurité sanitaire. (Voir l’article dans ce numéro)

La situation que nous vivons révèle les caractères et les valeurs de chacun et hiérarchisent nos enjeux collectifs. Nous sommes témoins chaque jour de l’engagement et de la solidarité de salariés, de résidents et de bénévoles. Ils font marcher nos dispositifs, nous grandissent de leurs actions et redonnent sens et actualité aux valeurs de nos associations.
Jean de Legge, Président de l’Association Saint Benoît Labre





Retour à la liste des articles

Ouverture d’un centre d’hébergement spécialisé Covid-19 dans nos locaux de la rue Chéreau

Le centre est destiné aux sans-abris d’Ille et Vilaine contaminés par le coronavirus, mais ne nécessitant pas d’hospitalisation.

De quoi s’agit-il ?
C’est un centre d’hébergement spécialisé pour les personnes malades sans gravité COVID-19, sans domicile fixe ou hebergées dans une structure collective ne disposant pas d’espace dédié au confinement.

Quels sont les partenaires ?
Ce centre, ouvert depuis le 6 avril, est créé à la demande de l’État ; il pourra recevoir jusqu’à 20 personnes.

Il a donné lieu à une convention entre l’Agence Régionale de Santé, le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rennes, l’Association Louis Guilloux et l’Association Saint Benoit Labre.

le 16 rue Ernest Chéreau

Ce centre est installé dans le bâtiment que nous avons acquis, rue Chéreau, pour y installer notre Accueil de Nuit, lequel a été transféré dans les locaux de l’ancien Foyer des Jeunes Travailleurs des Amitiés Sociales, à la Motte Baril, rue Mgr Mouézy.

Comment est-il organisé ?
Les médecins du réseau Louis Guilloux, en lien étroit avec le CHU et l’ARS, assurent le suivi médical, le bon fonctionnement sanitaire et la bonne organisation du centre. Ils apportent leur expertise et leurs conseils sur tous les sujets liés au suivi, à la sécurité sanitaire et à l’organisation qui en découle tels que la répartition des espaces, la gestion des flux des personnes, des matériels et des services : chambres de malade isolé, lieu de consultation médicale, bureau des travailleurs sociaux, réchauffage des repas individuels, lingerie, vestiaires, gestion des déchets etc. (les repas sont préparés et livrés par la cuisine centrale de St Benoît Labre).
Les équipes du centre ont fait l’objet de plusieurs heures de formation assurées par le CHU et le réseau Louis Guilloux.
Une lettre a été déposée chez chaque habitant de la rue Chéreau pour les informer, avant l’ouverture, du nouvel Accueil Solidaire Médicalisé.
Confrontés à une baisse importante de nos effectifs, nous avons dû procéder à des recrutements pour l’ouverture de ce centre.
En cette période intense, l’association fait face grâce à la mobilisation remarquable de nos personnels, ceux qui sont en contact direct avec nos résidents et les personnes accueillies mais aussi ceux qui assurent les fonctions supports de gestion, d’administration et de restauration sans qui nous ne pourrions assurer nos missions.





Retour à la liste des articles

Le restaurant central de Saint Benoît Labre s’adapte pour la pandémie.

Le restaurant central de l’association Saint Benoît Labre a modifié son fonctionnement : finis les repas collectifs dans les salles à manger ! Pour que chacun puisse manger dans sa chambre en cette période de confinement, la cuisine prépare maintenant des menus simplifiés en portions individuelles, à réchauffer dans les fours à micro-ondes.

La chaîne du froid est assurée pour les livraisons dans toute la ville vers le Centre d’Hébergement d’Urgence « Monsieur Vincent » et « l’Accueil de Nuit » qui est devenu un accueil 24h sur 24h, le nouvel « Accueil Solidaire Médicalisé », et aussi pour « l’ABRI », Centre d’hébergement d’Urgence de sans-abris de la rue Papu, géré par SEA-35 (Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte) ainsi que l’accueil rue du Canal St Martin géré par Coallia.

En tout, Saint Benoît Labre prépare maintenant 390 repas par jour au lieu des 200 en temps normal grâce notamment aux personnels de services qui sont venus renforcer l’équipe de cuisine.





Retour à la liste des articles

Nos dépenses explosent. Aidez-nous !

Pendant l’épidémie de Covid-19, l’Association Saint Benoît Labre est encore plus présente auprès des gens de la rue.

L’association Saint Benoît Labre s’est très vite adaptée pour assurer la solidarité avec les plus précaires : les gens qui vivent dans la rue.

Donnez à l’Association Saint Benoît Labre

Réduction de 75% de votre d’impôt sur le revenu : si vous donnez 100€ à Benoît Labre, votre impôt sur le revenu est diminué de 75€  et votre don ne vous coûte que 25€ (au-delà de 546 €/an de dons à des organismes d’aide aux personnes en difficulté, la réduction est de 66%).
Don en ligne : https://www.saint-benoit-labre.fr/faire-un-don
Don par chèque : ASBL-Service dons – 5 Rue du Bois Rondel – 35700 Rennes

Faites un legs à l’Association Saint Benoît Labre

Legs, donation et assurance-vie pour notre association sont exonérés d’impôt sur votre succession.

Pour ces décisions importantes, un notaire retraité bénévole peut vous écouter et vous conseiller confidentiellement. Contactez-nous par téléphone 06 78 98 12 06, ou envoyez un e-mail à conseil-don@saint-benoit-labre.fr

Nous avons deux priorités : assurer au mieux nos missions de solidarité et protéger nos salariés.

Pour l’instant, tous les services restent ouverts, grâce au dévouement des travailleurs sociaux, malgré l’absence de certains, malades ou chargés d’enfants. Des services ont un fonctionnement réduit avec des contacts par télétravail. Le contact est maintenu, au moins par téléphone, avec les personnes hébergées dans les 45 appartements que nous louons en ville.

L’association a recruté de nouveaux salariés pour faire face à la situation de crise, pour élargir l’Accueil de Nuit à toute la journée et pour ouvrir le nouvel Accueil Solidaire Médicalisé.

Le restaurant central a presque doublé le nombre des repas préparés et les livre maintenant en portions individuelles pour que les résidents puissent respecter le confinement et les distances de sécurité (voir l’article).

L’association est en coordination permanente avec les services de l’État, de la ville de Rennes, de Rennes-Métropole et du département, et avec les autres associations de solidarité. Nous avons signé une nouvelle convention avec l’association Artémon dont la mission est de favoriser les contacts et la vie sociale des personnes isolées.

Nous avons besoin de vous pour protéger et accueillir dans la dignité les personnes en situation de précarité et d’exclusion.

Retour à la liste des articles